Hier matin, une nouvelle panne a émaillée le train-train quotidien. L'autorail X-304 a obstinément refusé d'assurer son service, ce qui a provoqué son immobilisation aux ateliers et la suppression de deux navettes dans la matinée. Une panne "habituelle" qui n'émeut plus personne (à part ceux qui souhaitent prendre un train soudainement annulé...) et qui met en exergue une fois de plus, comme si c'était nécessaire, la vétusté du matériel et son insuffisance chronique.

Chez nous, la grève des trains remplace celle des cheminots... A quand le service minimum obligatoire du matériel ?