Mes petites visites avec thermomètre assisté dans les trains m'amènent à m'intéresser au curieux phénomène de la climatisation au pays des Cépés.

Hier la clim' de l'autorail X-301 s'est montré pour le moins récalcitrante en fin de journée, soufflant le chaud et le froid sur ses passagers (et faisant accessoirement souffler aussi le Chef de Train, passablement énervé d'aller régler un machin inréglable).

Par contre, la clim' de la X-306, pour la première fois de l'été, fonctionne enfin des deux côtés. Celle de la X-302 fait toujours caler l'un des deux moteurs (par conséquent n'est utilisée qu'avec une extrême parcimonie, voire jamais) et celle de la X-305 n'existe toujours pas.

La Soulette, fleuron de la Côte d'Azur, n'avait hier plus de clim' dans sa remorque (les passagers venant de Digne étaient tout rouges), alors que les clims "cabines de conducteurs", oubliées lors de sa conception (en 1984...) et ajoutées lors de sa révision au premier trimestre 2007, semblent fonctionner correctement.

La Direction des Cépés, têtue, annonce toujours que la clim' fonctionne dans presque tous les autorails. Elle oublie de préciser "alternativement"...

Quand je pense que certains vont à l'autre bout du monde pour connaitre l'aventure...