Les actualités interactives : Le Blog

Brèves - Flash - Articles - Dossiers - Infos internes

mercredi 12 septembre 2007

PUBLICITE CLANDESTINE

Un pas en avant, deux pas en arrière... Vous vous souvenez ? C'est la DANSE D'ENFER DE LA PROVENCE, et toujours, les bonnes nouvelles succèdent aux mauvaises (ou l'inverse, c'est selon)!

Au chapitre "bonnes nouvelles" du jour, cette rentrée scolaire est symbolisée par une publicité bienvenue avec mise à disposition d'horaires et de dépliants dans les agences commerciales des bus de Nice. Vous qui êtes d'ailleurs, ça peut vous sembler évident, mais je vous garantis que ça ne l'est pas...

mardi 11 septembre 2007

12800 Vs. 21600 - AU RESTAURANT DES PIGNES

Humour

Dernier vestige continental d'une ligne régionale française de proximité, le Nice-Digne des Chemins de fer de Provence est le survivant d'un passé pas si lointain où les lignes dites "secondaires" sillonnaient notre pays.
Ce train est aussi - et surtout - le témoin que nombre de ces lignes, sacrifiées sur l'autel du progrès technologique - comme le furent les tramways - auraient pu, pourraient ou pourront, si elles renaissent, devenir à leur tour l'un des symboles de progrès... durable.
Est-il si idiot que ça de relier des communes moyennes entre elles par le moyen de transport le plus économique et le plus écologique qui soit ?
Mais revenons sur terre. Une partie des lignes ferroviaires a été - et est toujours - sacrifié non pas par désintérêt d'une population, ni même pour "non rentabilité", mais simplement par mode.
Et quand la mode ne suffit pas, on pratique l'étouffement forcé. L'histoire pourrait commencer ainsi : 12800 Vs. 21600. 12800, comme le nombre de passagers perdus en 2006.
21600, comme le nombre de kilomètres parcourus par autocars, perdus par les trains, les six premiers mois de 2007.

VOIR LE MENU

TRAVAUX FORCES AU CHAUDAN

Depuis hier 18 heures et jusqu'au 14 décembre, la circulation routière est intégralement coupée entre la gare de la Tinée et le Chaudan sur la 6202 (ex-nationale 202). De lourds travaux de purge de la falaise vont avoir lieu au Chaudan (sans doute liés à l'éboulement du 30 avril dernier - voir brève / "Mot-clef: Chaudan").

Pour les utilisateurs des gares et haltes de la Tinée, le Chaudan, Plan du Var, Baux Roux, venant du nord (Tinée, Var...), cela complique durant cette longue période l'accès aux gares citées.

Pour la Tinée, j'ai eu une altercation assez vive vendredi avec l'un des responsables du chantier: En effet, l'accès à cette gare, déjà peu facilité en temps normal, est coupé dès qu'il y a des travaux en amont ou en aval, c'est-à-dire pratiquement six mois par an (je reparlerai prochainement des accès ubuesques par voiture à la gare de la Manda...). Depuis la fin des travaux du PN ce week-end (rénovation - enfin - du plateau), l'accès routier à la gare de la Tinée est garanti dans les deux sens.

Pour le Chaudan, Baux-Roux et Plan-du-Var, l'aire de retournement se situe pratiquement au niveau de Pont-Charles Albert (halte fermée depuis 7 ans...), ce qui rend totalement sans intérêt la remontée vers les gares (détour de 4 km) et oblige quasiment les automobilistes à se garer à Saint-Martin-du-Var pour prendre le train... A moins de jouer les intrépides et effectuer un "tourne à gauche" rigoureusement interdit à Baus-Roux!

Mais, on le sait, pas grand-monde se soucie des "4 indiens" qui vivent dans les vallées et ont, en plus, la curieuse idée de vouloir prendre le "vieux train des pignes"...

PS : Un grand merci tout de même à ceux qui ont permis l'accès intégral - et indiqué par panneaux depuis hier!!! - à la gare de la Tinée.

lundi 10 septembre 2007

BOUT DU NEZ

Après avoir convaincu il y a plusieurs mois Gérard Piel (vice-Président de la Région PACA, Délégué aux Transports) d'ouvrir une rubrique "Chemins de fer de Provence" sur son blog, le premier article a été publié vendredi.

Vous pouvez donc admirer quelques photos de la première des (2 ou 4 - rayez les mentions inutiles) rames réversibles neuves, en construction, photographiées lors d'une visite officielle le 6 septembre.

ACCES A LA RUBRIQUE DE GERARD PIEL

J'ai, de mon côté, demandé les autorisations pour effectuer un reportage sur place, lorsque les travaux seront plus avancés. Si j'obtiens les sésames, vous aurez droit à un joli reportage... Ensuite, je passerai dans les rangs pour la quête qui remboursera le voyage :-)