Les actualités interactives : Le Blog

Brèves - Flash - Articles - Dossiers - Infos internes

vendredi 23 février 2007

A PROPOS DES TRAINS SPECIAUX...

La seule preuve d'une gestion dynamique de cette ligne par l'exploitant est le travail fait autour des trains (à tarifs) spéciaux.
Deux trains (à tarifs) spéciaux se suivent donc en février et mars; le premier concerne le Carnaval de Nice (jusqu'au 4 mars), sans doute le dernier carnaval coincé en bord de mer à cause des travaux du tramway (le prochain verra des chars frôlant les caténaires avenue Jean Médecin ???). Une promotion Digne-Nice à 27 € (au lieu de de 35.30 €) et une Annot-Nice à 15 € (au lieu de 20.20 €) aller-retour.
Le second train sera pour la foire de Nice, du 10 au 19 mars, avec un aller-retour Digne-Nice à 32€ et un Annot-Nice à 22€, le forfait comprenant cette fois-ci le billet de train + le billet de bus + l'entrée à la foire.

J'ai passé sous silence l'info sur le train spécial "marché de la truffe" à Puget-Théniers, justement parce que je n'aime pas passer pour un de ces champignons... La toute nouvelle stratégie de la Direction des CP consiste à ne plus fournir d'infos à la CCCP, et cela s'est vérifié avec la rupture des relations concernant les affiches pour les trains spéciaux.

Chacun peut apprécier la finesse de la stratégie, la CFSF ne souhaite plus que l'on communique sur les bonnes nouvelles :-/

jeudi 8 février 2007

RAILS EN BOIS

Et un nouveau ralentissement au niveau de Baus-Roux, un ! L'état de la voie est lamentable, et le passage de la pourtant légère Loco de la Rame Bouléversible n'arrange rien sur la partie urbaine de la ligne. La Région est bien consciente de cet état de fait, à tel point d'ailleurs que ses représentants en font une quasi-obsession : Il était temps que quelqu'un se penche sur le sujet, mais ce n'est pas une raison pour passer au second plan tout le reste. Sur les 49 millions d'euros qui seront finalement accordés aux Chemins de fer de Provence pour la période 2007-2012 (1/3 venant de la Région, les 2 autres tiers de... l'Europe, la France ne participant pas), la Région veut pour l'instant tout mettre dans le renouvèlement des rails.

En fait, on n'est plus ici dans le domaine du raisonnable, mais dans l'obsession de la fermeture administrative de la ligne suite à un accident dû directement au mauvais entretien de la ligne : Ce serait effectivement une bien mauvaise publicité pour une région qui vient à peine de reprendre la gestion des CP. Après des années d'excès d'immobilisme, voilà que nous avons à faire face à des excès de zèle ! 49 millions dans les rails, faut tout de même pas pousser !

vendredi 2 février 2007

LES CAILLOUX QUI TOMBENT DU CIEL

Ce matin (jeudi) vers 6h30, un train a percuté un bloc de rocher tombé sur la voie, suffisamment violemment pour faire dérailler l'autorail, mais heureusement sans blesser qui que ce soit. Ce qui a provoqué de sévères perturbations de trafic toute la matinée sur l'ensemble de la ligne, avec transbordement par autocar entre Plan-du-Var et Villars sur Var.

On peut légitimement s'étonner des travaux pharaoniques qui sont actuellement en cours pour protéger par filets d'acier la route voisine, alors que pour la voie ferrée, rien n'est entrepris. Encore faut-il différencier, dans les Alpes-Maritimes, le bon citoyen qui prend sa voiture pour aller skier du sous-homme utilisant le train des pignes.