Coordination des Clients des Chemins de fer de Provence - "Faire de ce Train la fierté de la Provence !"
A LA UNEPOLITIQUEL'ASSISTANCELES HORAIRESPREMIERE VISITE
VIE QUOTIDIENNECONNAISSANCEENTRE-NOUSLE TOURISMEADHESIONS
EVENEMENTSDOSSIERSLE FORUMPROSPECTIVESDICO-CEPE
MODERNISATIONPARTENAIRESTEMOIGNAGESSTATISTIQUESLA BIBLIOTHEQUE
 Flash Mise à jour de cette page le 24/09/06 Evènements 
ARTICLE / EVENEMENT
24/09/2006
UN TRAIN PAS COMME LES AUTRES
La Rame Réversible pointe le bout de son nez

Vous n'êtes pas sans savoir - surtout si vous suivez les brèves du site, que le SYMA va inaugurer une "nouvelle" rame d'occasion, entièrement ... euh, repeinte. Non, sérieusement, il y a eu énormément de boulot pour utiliser du matériel fait de bric et de broc, afin de pouvoir l'appeler (je respire à fond !) Rame réversible.
Pour ceux d'entre vous qui n'ont pas suivi les derniers évènements de la ligne, les Chemins de fer de Provence manquent cruellement de matériel roulant (malgré les gros efforts faits par la Canca et le Conseil Général 06 pour créer des lignes de bus concurrentes et moins chères), et n'arrivent pas à trouver du matériel d'occasion assez vieux pour pouvoir rouler sur notre vieille ligne (le pire, c'est que c'est vrai...). Ils ont donc eu une idée flamboyante : Utiliser tout ce qui peut rouler.

C'est ainsi qu'est sortie de terre, avec difficulté, une rame composée d'une locomotive et deux voitures, dont une voiture pilote, dont voici les caractéristiques propre à renvoyer le TGV à la préhistoire du rail :

Elément Date de mise en service Nombre de places Vitesse maxi.
Loco Brissonneau T 62 Février 1951 -- 60 km/h
Voiture XR-1372 1948 112 ?
Voiture-pilote XR-1376 ? ?

Le principe est bon : Utiliser un train avec un poste de pilotage à chaque bout. Si bon, même, qu'on se demande pourquoi personne n'a jamais recherché dans le matériel disponible une loco et des voitures, mais capables de rouler à 85 km/h.
Sans doute parce que tout matériel un peu récent suppose des voies un peu moins antédiluviennes que les nôtres (une partie de la voie est du 19ème siècle). Il y a peu de matériel disponible, et quand il l'est, le poids à l'essieu est supérieur à la capacité des vieux rails CP. bref, c'est trop "récent"...

Un exemple de matériel (neuf) disponible dans le catalogue CFG (photo de gauche) : Une locomotive diesel-électrique capable de rouler à 100 km/h, mais dont le poids à l'essieu  est de 14 tonnes, ce qui ramènerait sa vitesse maxi à... 15 km/ aux Chemins de fer de Provence, un peu comme la Henschel garée en attendant mieux, à Plan du Var (photo de droite)

Le manque de puissance de la loco et surtout, cette limitation à 60 km/h (ne permettant pas d'assurer les horaires actuels !) sont ce qui rend très sceptique les cheminots, et qui m'a fait qualifier de cet ensemble de "boulet".

Tant que l'on ne se décidera pas à changer les rails et refaire la plate-forme...

Mais que ceci n'enlève en rien la qualité et le soin apporté aux aménagements prévus dans la rame réversible, donc. Ca a beau être un boulet, il est bien habillé.
Un travail que j'ai eu le plaisir de voir de mes propres yeux  mardi 19 septembre, et je ne résiste pas au plaisir de le partager.

Une petite visite en avant-première avec des photos en exclusivité s'impose. Bonne balade virtuelle en attendant la mise en service prévue le 2 octobre !

William Waechter



Maquette de la Rame - document CFSF

Un bout de la rame à Lingostière

Les deux voitures

Les mêmes sous un autre angle

La XR-1372

Le reste de la rame, dans l'atelier

La loco T-62

Voiture intermédiaire (XR-1372), l'accès

Intérieur de la XR-1372, vue assise

Intérieur de la XR-1372, vue debout

Accès aux toilettes (XR-1372)

Voiture-pilote (XR-1376), la cabine de pilotage

Voiture-Pilote (XR-1376), l'accès

XR-1376 de face (*)

Le "carré VIP" de la XR-1376
Photos prises par William Waechter le 19/09/06, sauf (*) prise par Serge Magro le 25/08/06