Quels que soient les motifs qui ont provoqué la fermeture de la brasserie de la gare à Nice (on parle ici ou là d'un litige financier), les passagers du train ne peuvent que regretter cette fermeture (depuis fin novembre, de mémoire). Même si elle n'est que provisoire, il serait bon qu'une solution soit trouvée rapidement (avant l'été). Pour des raisons différentes, et non liées à la fréquentation, la fermeture de la buvette à Annot, celle du Bar restaurant à Plan-du-Var, et maintenant celle de la brasserie à Nice, ne contribuent pas à améliorer la vie autour de la ligne. Rappelons pour ceux qui ne manqueront pas à se demander ce que vient faire cette info ici, que les CP sont propriétaires des locaux à Nice et à Annot.