La Soulé a pris feu



Désolé, mais là, je suis en colère !

Je hais les incompétents.
Je hais les soi-disant responsables, représentants du peuple ou de leur entreprise, qui bâtissent leur carrière ou leur fortune sur des déclarations pompeuses et populistes, des promesses sans suite et la Coordination n'aura de cesse de leur faire ravaler leur sincérité de façade.
A force de faire rouler des rames hors d'âge sur des rails hors d'âge, à force de surexploiter du matériel en sous-nombre et des moteurs sur-fatigués, sans vouloir investir, sans pouvoir toutefois répondre à une demande croissante d'une population beaucoup plus responsable que ceux qu'elle élit, on ne peut pas toujours avoir la chance d'espérer qu'il n'y aura jamais d'incidents, voire pire.

A force de jouer avec le feu, on ne se brûle pas, on risque de brûler des innocents.

Le 12 janvier 2007, le locotracteur de la rame réversible a pris feu dans le tunnel de Bellet; un blessé léger.
Hier, la motrice de la rame de la Soulé-Garnéro, le fleuron de la flotte des CP, a pris feu du côté de Mezel. Grâce au sang-froid des passagers, au professionnalisme des cheminots, il n'y a eu que deux blessés légers.

Quel signe faudra-t-il donc pour que les responsables prennent enfin conscience qu'il est urgent d'investir massivement dans cette ligne: indispensable pour les déplacements dans les Alpes d'Azur, vitale pour l'avenir de milliers d'actifs, de renommée touristique mondiale?

J'espère pouvoir encore taquiner un jour les cheminots avec ma petite phrase "la Soulé nous soule", mais la photo ci-dessous me laisse de gros doutes.



La Coordination se battra s'il le faut, jour après jour, pour faire entendre la voie de la raison.
Parce qu'il faut vraiment que la prise de conscience collective se fasse avant un autre accident.


Deux articles en ligne du journal "La Provence":
LIRE L'ARTICLE DU 24/06
LIRE L'ARTICLE DU 25/06


Merci à David Manent pour l'info... Ainsi qu'aux autre lecteurs, plus rapides que moi, pour la diffuser.