Je suis un peu ébahi par la réaction des Chemins de fer de Provence, qui viennent de supprimer le train 13 (départ 18h13 de Nice) pour le remplacer par un autocar qui partira de Nice... à 19h00.
Le car passera par Plan du Var, puis rebroussera par le Pont Charles Albert pour s'engager dans la vallée de l'Estéron.
Que fait-on des passagers (largement majoritaires dans ce train) qui vont ou prennent le train aux arrêts suivants, non desservis par le car, et qui n'ont aucun autre moyen de transport (dernier train, plus de cars)?:
- Parc Impérial (1)
- St-Philippe (1)
- La Madeleine (1)
- St-Isidore (1)
- La Tinée
- Malaussène
- Villars sur Var...
(ensuite, la route et le rail sont coupés)
Aucune de ces haltes ou gares ci-dessus n'ont de système d'information en cas de train supprimé.
Pourquoi n'a-t-on pas conservé un train, au moins de Nice à Villars ?
La dure loi économique, je veux bien l'admettre en temps normal, mais il s'agit ici d'un transport "au service du public", doublé d'une mesure d'urgence. Il y a des gamins dans ce train ! Ou vont-ils passer la nuit ???

Copie transmise par mail aux décideurs.

(1) Un train va de Nice à la Manda (14 km) au départ de Nice à 19h15.