Voici une affaire qui aurait dû avoir comme réplique immédiate un article cinglant et corrosif de ma part, et qui pourtant n'a eu droit qu'à un traitement minimal dans les "nouvelles brèves" de la Coordination : La fermeture provisoire de la halte facultative de Castagniers pendant un mois, de début décembre 2006 au 10 janvier 2007. Suite à une crue du Var, l'accès à la halte s'est retrouvé ensablé. Il a fallu un mois aux Chemins de fer de Provence pour trouver la solution : Désensabler les quelques mètres de l'accès piéton. En attendant, on a eu droit à une halte "à moitié" fermée, une situation ubuesque que je pourrai même qualifier d'abracabratesque (à défaut de trover mieux). Explications d'une situation incroyable mais vraie!

LIRE L'ARTICLE